Voltige ULM

Informations, questions, technique, retour d'expérience

Voltige ULM

Messagepar berronaud » 04 Mai 2008, 12:35

Bonjour,
J'aimerai avoir un avis sur les RANS S 9 et S 10?
J'ai pratiqué le CAP 10 ( 1er cycle),mais cet appareil n'est plus disponible
localement.
Mes moyens ne me permettent pas l'acquisition d'un tel appareil,par contre ayant lu un article VOL MOTEUR,sur la possibilité en ULM de satisfaire mon intérêt pour ce genre de vol,votre/vos avis seront les bienvenus.
Amicales salutations.
Berronaud
berronaud
 
Message(s) : 1
Inscrit(e) le : 15 Sep 2006, 22:04

S9

Messagepar flyingmakaya » 15 Nov 2008, 02:03

J'ai quelques heures de voltige en S9.
Et honnêtement, je suis bluffé que ce tagazou marche aussi fort.
Celui que j'ai essayé est motorisé par un rotax 582 avec un reducteur B et 2 carbu mikuni a membrane.

La mise en route est un peu délicate, batterie petite pour le gmp et réglage de carburation un peu galère.
La position cabine est excellente, manette des gaz un poil basse, tableau trop loin, faut se débreller pour l'atteindre. La visi au sol est en fait assez bonne. Mais la position de l'aile donne l'étrange impression de ne rien voir (du sol a proximité devant le bord d'attaque).
Le couplage de la roulette de direction (non debrayable) est trop direct.

Au decollage, pas de couple notable, l'avion décolle très bien 3 points ou mise en ligne et rotation. Ca arrache assez fort. 120 à 150 m.
VOM autours de 75 ou 80 mph.
Moi, je suis léger. Alors avec 40 l de carburant, je grimpe a 1400 fpm avec une maquette assez impressionnante.
Le taux de roulis dois etre de l'ordre de 120 ° seconde.
Peu d'effort par G et bcp d'autorité sur toutes les gouvernes jusqu'a des vitesses anémiques.
En fait, en maximisant le temps passé à petite vitesse, on sauve bcp d'energie. La VNE est de 130 mph, la vitesse max en palier de 110 ou 115 (suffisant pour attaquer une boucle).
Le premier cycle passe à l'aise en montant !
1/2 vertical demande de l'application. Un fin pilote doit sortir 3/4...
J'ai trouvé les déclenchés difficiles a arrêter proprement. Mais c'est une science que je ne maitrise pas bien, quelque soit la monture.
Avalanche sans pb. remontée dos sans énergie en sortie, mais pas insurmontable. Les tonneaux en virages sont un challenge. Après quelques séances (et une adaptation à la gestion d'énergie de cet aéronef leger) 2 tonneaux sur 180° ne sont pas un problème. 4 sur 360 demandent plus de finesse. En tonneaux extérieur, il faut sacrifier trop d'energie pour maintenir la cadence sur un tour complet. J'ai essayé intérieur extérieurs alternés (ben quoi, on peut bien rigoler , non ?)... Je n' y arrive pas. Mais pour une bécane de 65 ch, c'est déja extra-ordinaire comme capacités. 4 et 8 facettes lent mais ca passe gentillement. Et je me suis même surpris avec quelques noeud de cravates.
Par contre, j'ai eu les plus grandes difficultés à déclencher en négatif.
L'avion renverse merveilleusement bien, et très facilement contre le couple.

Bref, je suis enthousiasmé par le comportement de cette petite bécane au cout d'exploitation très faible et au comportement très agréable.
Je ne sais toujours pas si la voltige est légale en France. Mais cette machine serait très certainement capable de faire une bonne monture de compétition à petit niveau.
C'est en tout cas un jouet que je vous conseille vivement d'essayer.
Et pour les sceptiques, après 20 ans d'existence, l'accidentologie de l bécane est excellente.

Bons vols
Mak
flyingmakaya
 
Message(s) : 4
Inscrit(e) le : 27 Juin 2006, 13:15
Localisation : Libreville, Gabon


Retour vers Sécurité, technique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php