Sète : atterrissage miraculeux d'une Formule 1 des airs

Informations du moment, débats, ...

Sète : atterrissage miraculeux d'une Formule 1 des airs

Messagepar J@ck » 08 Déc 2007, 10:34

Merci pour le lien Arnaud ;)

Midi Libre - 06/12/07
Image
Le couloir aérien au-dessus des Aresquiers, à Frontignan, près de Sète (Hérault), est un axe réservé aux avions de voltige. Mais pas la plage, davantage prisée à cet endroit-là, par les naturistes... C'est pourtant à quelques mètres à peine de la Méditerranée, mais à cinq kilomètres de toute route praticable, qu'un pilote a réussi à poser, hier à 11 heures, miraculeusement, sans aucun dégât, une Formule 1 des airs, un Cap 231 d'Apex Aircraft, tout juste équipé d'une roulette d'atterrissage à l'arrière... « Une chance inouïe », répétait un sauveteur. Henri, 70 ans, était
aux manettes de ce bijou de compétition en carbone couleur carmin de 650 kg pour une incroyable puissance de 300 chevaux, pouvant voler à 400 km/h. Unique au monde, d'une valeur de 400 000 €, neuf. Pourquoi poser un monoplace en urgence sur un bout de plage après quelque looping ? Personne ne sait vraiment. Thierry Amar, président de l'aéro-club de l'Hérault, (4 pilotes internationaux, 17 compétiteurs et 400 adhérents) basé à Fréjorgues, et qui possède cet aéronef dont il n'y a qu'une « dizaine d'exemplaires en France », rapporte : « Le pilote ne se souvient de rien. » « C'est lui-même qui a arrêté le moteur. Quand on est arrivé, on a dû taper sur le cockpit : il était curieusement affairé à traficoter sa radio. Il répétait toujours la même chose », souligne un sauveteur. Après avoir remarqué la disparition de l'avion sur ses écrans, la tour de contrôle a dépêché les secours. Ces derniers ont aussi remarqué que le pilote était « très confus ». Mais nullement blessé. S'il a été transporté à l'hôpital Lapeyronie, à Montpellier, par l'hélicoptère de la sécurité civile, le Dragon 34, c'est juste pour des examens. Quant à l'avion, le ban et l'arrière-ban des spécialistes et enquêteurs de la DGAC (Direction générale de l'aviation civile) et de la BGTA (Brigade de gendarmerie du transport aérien) se sont portés à son chevet. Après un essai moteur concluant, le Cap 231 a redécollé. Avec du sable collé à ses roues. Et un mystère ...
J@ck
Administrateur
 
Message(s) : 554
Inscrit(e) le : 19 Mai 2005, 18:47
Localisation : Paris

Messagepar Giuseppe » 11 Déc 2007, 12:41

J'ai discuté avec le pilote et il semble que cet article du midi libre soit
encore une fois,lorsque ce genre d'incident arrive, à coté de la vérité
,peut etre meme volontairement car on dirait bien qu'on veuille faire porter le chapeau au pilote
On peut lire :
"Le pilote ne se souvient de rien "
Il se souvient que le moteur s'est arreté en vol pendant une vrille negative qui faisait suite à 2 autres figures négative.
Hypothèse :désamorçage du circuit carburant par vidage de la nourrice vol dos ou ralenti trop faible

"C'est lui même qui a arreté le moteur"
Là on atteind les sommets de la connerie ou de la mauvaise foi
A aucun moment le pilote n'aurait dit ou fait celà.
Après l'arrêt moteur il a evidement essayer de remettre en route sans succès et a décidé de se poser en dessous cad la plage et a envoyé un message à la tour pour indiquer qu'il était en panne moteur et qu'il se posait car ça descend quand même assez vite ces engins.
De plus il faut savoir qu'en dessous de la zone de voltige( entre 3 et 4000 pieds) il y a la CTR de Montpellier et qu'il pénétrait forcemment dans cette CTR sans clairance avec le risque de se retrouver nez à nez avec un autre traffic.Ce qui ajoute encore à son stress.
D'ailleurs des pilotes qui étaient sur la fréquence on entendu ces messages.

"quand on est arrivé il était curieusement affairé à traficoter sa radio"
Qu'est qu'il y a de curieux à ça ? après s'etre posé on peut supposer qu'il
a essayé de joindre la tour pour indiquer sa position
Notez l'emploi péjoratif du mot "traficoter"
Ce qui aurait été curieux c'est s'il était sorti prendre un bain !

"Après avoir remarqué la disparition de l'avion sur ses écrans"
le pilote dit qu'il a envoyé un message à la tour pour signaler sa panne
donc la tour était au courant bien avant la disparition des écrans radar,
confirmé par des pilotes qui étaient sur la fréquence.

Cet article sous entend que le pilote s'est posé sur la plage avec ou sans
moteur mais qu'il n'y a pas eu de panne moteur et que c'est lui qui a coupé volontairement le moteur en l'air ou au sol après avoir perdu les
pédales("Il répétait toujours la même chose")

La perte de mémoire du pilote serait due au stress et au choc de l'attéro sans moteur car l'avion a été freiné très violemment par le sable mou et le pilote très secoué.

Heureusement il s'en est bien tiré .
Voilà l'affaire

Giuseppe
Giuseppe
 
Message(s) : 13
Inscrit(e) le : 02 Août 2005, 12:03
Localisation : Montpellier

Messagepar Gautier » 11 Déc 2007, 16:08

Ca serait pas mal d'envoyer ca au journal en question, non?

Les journaleux font et finissent toujours leurs enquetes avant tout le monde et ils savent toujours plus de choses que les pilotes et les gens du BEA.

Quand on est le dindon de la farce, c'est vraiment déplaisant de subir ce genre de choses...

Le club doit pouvoir utiliser son droit de réponse non?

Qu'en pense-tu Giuseppe?

A+

Gautier
Gautier
 
Message(s) : 58
Inscrit(e) le : 28 Juil 2005, 09:39

Messagepar Arnaud » 12 Déc 2007, 14:36

Juste une chose à dire, chapeau au pilote pour avoir posé l'avion sur la plage, ça doit faire drôle... Et bon rétablissement à lui.

Arnaud
Arnaud
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 14 Août 2005, 14:26

Messagepar Echodelta » 12 Déc 2007, 20:20

Souhaitons lui un "rétablissement normal" :lol:
Echodelta
 
Message(s) : 65
Inscrit(e) le : 28 Juil 2005, 09:25
Localisation : Villeneuve sur lot

Messagepar Giuseppe » 13 Déc 2007, 11:42

Gautier a écrit:Ca serait pas mal d'envoyer ca au journal en question, non?

Les journaleux font et finissent toujours leurs enquetes avant tout le monde et ils savent toujours plus de choses que les pilotes et les gens du BEA.

Quand on est le dindon de la farce, c'est vraiment déplaisant de subir ce genre de choses...

Le club doit pouvoir utiliser son droit de réponse non?

Qu'en pense-tu Giuseppe?

A+

Gautier



Le pilote ne veut pas rentrer dans une polémique et si tu lis bien l'article toutes ces affirmations sont faites sous le couvert de citations d'autres personnes (sauveteurs etc..)
Sont malin les journalistes.

A+ Giuseppe
Giuseppe
 
Message(s) : 13
Inscrit(e) le : 02 Août 2005, 12:03
Localisation : Montpellier


Retour vers Actualité

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php