[Presse] Saucats : l'Etat se désengage de l'aérodrome

Informations du moment, débats, ...

[Presse] Saucats : l'Etat se désengage de l'aérodrome

Messagepar J@ck » 12 Avr 2006, 09:02

Source : Sud-Ouest,

L'Etat se désengage de l'aérodrome
:Pierre Lascourrèges

Avec ses 50 000 mouvements annuels d'aéronefs, plus de sept cents usagers, son parc d'avions et d'hélicoptères, ses activités d'aéromodélisme, d'ULM, de vol à voile et de vol moteur, l'aérodrome de Bordeaux-Léognan-Saucats rassemble l'essentiel de la pratique des sports aériens dans l'agglomération bordelaise. Jusqu'alors, cet aérodrome était exploité en régie directe par la direction générale de l'aviation civile. Or, la loi de décentralisation du 13 août 2004 dispose que les aérodromes métropolitains appartenant à l'Etat n'ayant pas un intérêt national ou international soient transférés aux collectivités locales. Lesquelles peuvent faire acte de candidature jusqu'au 30 juin 2006 pour un transfert au 1er janvier 2007. L'Etat assure le versement d'une dotation globale d'équipement de 76 000 euros par an correspondant au programme des investissements engagés entre 1997 et 2005, mais pour le reste, les élus affirment manquer de sérieux éléments d'appréciation.


Pour ou contre. En ouvrant la séance du dernier conseil communautaire, jeudi soir, à Martillac, le président Christian Tamarelle, maire de Saint-Médard d'Eyrans, a donné le sentiment que l'autorité préfectorale accélérait le pas d'une décentralisation forcée. D'où l'impérieuse nécessité d'y réfléchir à deux fois avant de prendre une décision. Bernard Fath, maire et conseiller général de Léognan indiqua d'ailleurs qu'il avait très directement exprimé avec d'autres collègues, son inquiétude au préfet. Mais, il se dit partisan de laisser la porte ouverte à la discussion avec les services de l'Etat. « On examinera de près notre décision. Et elle ne doit pas faire d'entrave à la négociation sur d'autres projets, comme l'accueil de nouvelles entreprises sur le site de la technopole ».
Il n'en demeure pas moins que le débat qui s'engage dans la salle met en vis-à-vis deux opinions : « Où est l'intérêt communautaire ? » demanda Michel Faugère, premier adjoint de Saint-Médard d'Eyrans qui votera contre avec sa collègue Dominique Garbaye. « Et si au contraire c'était une chance ? », s'interroge Yves Mayeux, maire de Beautiran. Sur quatre vingt hectares, l'emprise foncière laisse entrevoir des perspectives de développement économiques périphériques à l'activité aéronautique. Au bout du compte, le conseil communautaire décide de surseoir à sa déclaration de candidature de reprise de la gestion de l'aérodrome. Les élus ont assorti deux conditions à cette délibération et attendent des précisions financières et des garanties techniques avant de se prononcer.


(Merci pour l'info David ;) )
J@ck
Administrateur
 
Message(s) : 554
Inscrit(e) le : 19 Mai 2005, 18:47
Localisation : Paris

Retour vers Actualité

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php